Vampire-Eléments

Voici une école pas comme les autres, on y apprend pas les math, la physique ou la chimie, ici tout est une question de magie.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'aube d'un nouveau massacre [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'aube d'un nouveau massacre [Libre]   Sam 16 Juin - 7:00

Cela faisait maintenant presque un mois que j'étais réapparu. Et pourtant, personne ne faisait attention aux Fuiris. Mis à part les vampires du lycée, personne dans cette ville n'avait conscience de notre présence. Pire encore pour moi, on dirait qu'ils n'ont même pas conscience de l'existence des vampires! Une telle chose est inacceptable pour moi, moi qui fait tout pour redorer le blason de mes frères, qui fait tout pour que la peur amène notre règne... Mais aujourd'hui en cette belle après midi de juin, je pris une grande décision. Surement pénalisé par mes frères, j'avais tout de même décidé de sortir en ville. Les gens marchaient tranquillement, t-shirt et bermuda au rendez-vous vus la chaleur qui faisait. Toute cette populace ne s'occupait que de sa petite vie, chacun se foutant des autres ou des démunis. Je passai devant un magasin aux allures de fort. Effectivement, ce devait être le plus grand centre commercial de la ville, des passants par dizaines s'engoufraient dans cet antre et en ressortaient les bras chargés de paquets en tout genre. Devant les vitres, un homme en survêtements déchirés et à la barbe d'ancêtre regardait les riches habitants faire leurs empletes... Il n'était pas difficile de voir la tristesse sur le visage de ce pauvre bougre pour qui la vie n'avait eut aucune clémence... Un vigil sortit des portes vitrées et bouscula violemment le pauvre homme pour le faire déguerpir. Surement que son allure nuisait à la réputation de cet établissement. Le vieil homme à terre, projeté au sol par la force du vigil, aperçut ma main tendu vers lui.

"Prenez ma main noble vieillard..."

Surement touché par ce geste de sympathie, un homme qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam, mais qui le considérait comme son égal, le vieil homme prit ma main, lachant une larme en se relevant. Enfin quelqu'un l'avait vu... enfin il n'était plus un fantôme pour les autres... Je lui offris une liasse de billets.

"Prend ça mon ami, cour au lycée de cette ville et préviens les qu'il va y avoir un accident. Ensuite, achète toi de quoi réchauffer ton vieux coeur"

L'homme n'attendit pas son reste et détalla dans les rues se dirigeant vers le lycée. Tuer des enfants ne me dérange pas, mais tuer des gens que la vie n'a pas épargné, voilà mon point faible... Capuche sur le visage, le regard rouge, le soleil au zénith, je marchai vers la porte vitrée d'un pas décidé. Le vigil en sortit me criant d'aller voir ailleurs. Surement qu'il me prenait pour un clochard, comme ce vieillard. A quelques pas de moi, il s'avança vers moi pour utiliser la force. Malheureusement pour lui, je ne m'arrêtai pas... La main posé sur son torse, d'un air absent, je continuais d'avancer. Un petit rire discret... L'homme s'enflamma violemment et silencieusement, tombant en cendre rapidement, sans laisser de traces, comme ces nombreux sans domicile qu'il avait dut rossé bien des fois. Désormais au centre du grand centre commercial, devant les nombreux escalators, les vitrines et dans la foule massée qui bougeait au rythme des caisses enregistreuses, je me délectais de ce que je prévoyais. Soudain, j'écartai les bras, bousculant quelques clients en même temps.

"Mesdames et messieurs! Aujourd'hui, nous lançons une liquidation totale dans ce magasin!"

La foule se réjouissa de cette nouvelle, comprenant qu'il y allait avoir des soldes dans tout le magasin. Bandes d'imbéciles... Une petite main me tira par le bas de ma veste. Une petite fille aux cheveux blonds et aux yeux noisettes me regardait avec toute l'innocence du monde.

"Quoi comme liquidation monsieur? me dit-elle de sa voix mélodieuse"

Je lui offrit un sourire rayonnant, lui offrant la gentillesse des derniers instants.

"Des liquidations mortelles ma petite"

Mes bras écartés s'embrasèrent de flammes noires, mes yeux faisant de même! La petite fille n'eut pas peur de ce monstre qui venait d'apparaître. Comment pourrait-elle avoir peur, vu qu'elle n'était plus qu'un tas de viande carbonisée gisant près de moi, la main me tenant encore de ses petits doigts boudinés. Les humains ne réagirent pas tout de suite... mais lorsque mes dents se changèrent en crocs acérés et que du feu noir s'échapa de ma gueule enragée, la panique invsetit la colonie. Mais c'était trop tard désormais... Une tempête brulante s'échappa de moi, envahissant tout le centre commercial, brulant tout sur son passage: femmes, enfants, vieillards, hommes d'affaires, animaux, faisant sauter les bouteilles de gaz. Tout explosait dans cette prison de torture. Je sentais la vie de ces gens disparaître et m'envahir d'un doux liquide sucré qu'était le plaisir. Tout prenait feu. L'enfer était désormais sur Terre. L'enfer et ses flammes noires. L'enfer et son chef d'orchestre au centre du spectacle, les bras écartés, savourant les flammes ne s'éteignant pas du centre commercial. La panique gagna bientôt toute la rue, tout le quartier, toute la ville. Maintenant les humains savaient qu'ils n'étaient pas seuls! Que j'étais là pour transformer leur vie en cauchemar dont ils ne se réveilleraient jamais!
Revenir en haut Aller en bas
Windy Aeria
Elève de l'air
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 23
Localisation : Dans un Château sur les Nuages

Feuille de personnage
Age: 300 ans
famillier/prénom: Ecureuil volant/
Description: Windy est une jolie Vampire, fine et élançée, aux formes généreuses. Sa sublime chevelure couleur de la nuit lui arrive aux chevilles. Ses cheveux sont épais, lisse et brillant, très doux au toucher. Quant à ses yeux, ce sont des pupilles couleur Onyx, étincellant à la lumière, ils peuvent aussi changer de teinte, mais toujours dans le noir. Et enfin, sa peau est blafârde, blanche comme de la porcelaine.

MessageSujet: Re: L'aube d'un nouveau massacre [Libre]   Dim 17 Juin - 2:43

Les cours avaient une nouvelle fois été annulés, malheureusement, les professeurs étaient encore très occupés à cause des réunions avec le Grand Conseil. Et avec tout ça, mon père m'avait interdit de sortir de l'enceinte de l'école, il avait même hésité un instant, jugeant que mettre des gardes du corps autour de l'école était un peu exagéré... mais je ne pouvais pas toujours rester enfermer dans cette chambre non ? De plus, je n'avais plus rien à faire... réviser ? A quoi bon, je n'avais plus besoin de faire semblant de ne pas maîtriser mes pouvoirs aujourd'hui. Mon professeur de magie me l'avait dit, et ce, depuis mes commencement, j'étais un génie... depuis toute petite, le vent m'obéissait à la lettre, sans jamais ce retourner contre moi. J'avais à ma merci, l'élément le plus puissant de tous, je n'avais rien à craindre.

Jetant un petit coup d’œil par la baie vitrée, je remarquais que le ciel ce faisait de plus en plus gris et brusquement, sans que je ne m'y attende, le vent vint taper violemment contre la vitre. Quelque chose n'allait pas, jamais il n'avait réagit ainsi pourtant... essayait-il de me dire qu'un danger approchait ? Enlevant rapidement ma tenue de nuit, j'enfilais un débardeur blanc et un petit short en jean gris. Mettant mes bottines à talons noires, je nouais ma longue chevelure d'ébène en une longue natte épaisse, pour ne pas être gênée. Et, attrapant la poignée de la porte, je détalais prestement hors du bâtiment, le vent guidant mes pas. Je n'avais pas pour habitude d'être aussi téméraire, mais je devais changer, ma timidité ne me servirais à rien si un combat s'annonçait entre Vampire et Fuiri.

~ J'étais un sang pur, je ne devais pas avoir peur... je descendais d'une noble lignée, la plus puissante de toute... ~

Les rues étaient plutôt calme, à tel point que je me demandais vraiment si il y avait un problème... décidant de rester sur mes gardes, je fini par arriver devant l'immense centre commercial. M'arrêtant devant, je fermais les yeux, le vent s'agita alors autour de moi, m'intimant que le danger approchait de plus en plus. Alors comme ça, c'était ici qu'il allait frapper ? Entrant dans la grande surface, par l'arrière, personne ne semblait vraiment s’intéresser à moi. La boutique était principalement remplie d'humain. Leur présence ne me dérangeais pas, au contraire, mais n'étant pas très âgée, j'avais beaucoup de mal à résister à l'odeur qu'ils dégageaient, je pouvais entendre très clairement leurs veines palpiter. C'était une véritable torture... je n'étais pas encore assez expérimentée, pour pouvoir contrôlée mes pulsions...

Mais, je n’eus pas le temps de me raisonner que mon odorat m'alerta. Une odeur de chair brûlée plus précisément, puis des cris retentissaient, suivit d'une immense déferlante de flamme qui s'approchait dangereusement vite. Réagissant au quart de tour, j'arrêtais la vague enflammée en supprimant l’oxygène de l'air aux alentours. Le feu s'arrêta de lui-même, mais, ce fut avec effroi que je remarquais alors le massacre. Tout les humains avaient été décimés... et l'odeur était épouvantable, j'en eu même des nausées...

Posant ma main sur mon nez, j'évitais de respirer, mon odorat était trop sensible pour pouvoir supporter une telle horreur. Contrôlant une nouvelle fois l'air, je fis en sorte de purifier celui qui m'entourait, et je pu à nouveau respirer normalement et ce fut à ce moment, qu'une nouvelle odeur me parvint, celle d'un vampire, sans aucun doute. Me dirigeant rapidement vers le créateur de cette horrible fournaise, je lançais alors une immense lame d'air qui, sous la pression, trancha les étagères du magasin. Je voulais lui faire payer, ces humains ne lui avait rien fait, et c'était le moment parfait pour véritablement tester mes capacités.

- Tu trouves ça drôle, tuer t'amuses à ce point ?

Je n'avais plus rien d'inoffensif à présent, la gentille Windy avait laisser sa place à la Maîtresse de l'Air. Dévoilant mes canines, un feulement féroce m'échappait alors.

_________________
° Blast... of Wind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aube d'un nouveau massacre [Libre]   Dim 17 Juin - 3:44

Toujours les bras écartés, déléctant cet instant presque théatrale ~j'avais toujours aimer la mise en scène~ et me demandant si les profs du lycée allaient mordre à l'ameçon, je sentis quelque chose arriver... Je levai les yeux vers les escalators et vis beaucoup de fumée se déplacer vers moi! D'un pas arrière, je laissai passer la dangereuse attaque qui s'écrasa au sol, tranchant le marbre comme une motte de beurre. Puissant... mieux vallait ne pas faire de faux pas...

- Tu trouves ça drôle, tuer t'amuses à ce point ?

Cette petite voix résonnante dégageait une immense quantité de rage et de colère! Il était certain que ce n'était pas un professeur, le calme était leur maître mot... Du haut des escalators se dressa une petite fille dans un cocon de vide... pas de fumée, ni de flammes, juste de l'air... Là, les choses sérieuses allaient commencer... C'était justement à cause d'un vampire de l'air que j'avais appris à utiliser mon corps et mes pouvoirs autrement qu'avec le feu... L'air était dangereux pour nous autres vampire du feu. Mais après tout... même si sa puissance était surprenante, elle était encore jeune et je suis persuadé qu'elle n'avait jamais combattu un Fuiri. En haut de l'escalier de métal, cette petite fille en colère avait quelque chose d'inquiètant... elle était vraiment déterminée, ses yeux ne pouvaient pas le cacher... Me tournant face à elle, je lui répondit dans un sourire.

"Drôle surement, mais poètique et spectaculaire oui."

La pointant du doigt, je continuai mon monologue au centre de cette boucherie encore fumante.

"Ce n'est pas toi que j'attendais, mais tu seras suffisante pour me distraire!" lui lançais-je, les yeux toujours plus rougeoyant.

Nul besoin de lui dévoiler qui j'étais, je gardai donc ma capuche sur le visage... mais ce n'est pas pour autant que je me retiendrais! Dans un rire digne d'un aliéné, je débutai ma transformation! M'effondrant à genoux, je martelai le sol, signe que mon esprit commençait à se craqueler sous le flux de puissance qui m'envahissait. Dans un rugissement faisant trembler les fondations du centre commercial, la totalité de mes dents se changèrent en crocs acérés aussi longs que des couteaux, mes joues s'ouvrèrent pour laisser libre cours au développement de ma machoire qui s'ouvrait désormais comme un piège à ours! De cette gueule abominable, une langue démesurée pendait en lechant les crocs dégoulinant! Mes mains se changèrent en griffe aussi aiguisées que des lames! Mes yeux virèrent au noir, laissant s'échapper des flammes de mes orbites! Une colonne de feu noir dégringolait le long de ma colonne vertèbrale!

"Bienvenue dans ton pire cauchemar" lui déclarais-je d'une voix guturale.

Me remettant sur mes pieds, j'enflammai mes deux paumes, préparant une attaque que je savais dévastatrice. Je croisai les bras, paumes vers le sol. Soudain, le marbre en dessous de moi se craquela... et un flot de flammes s'en éjecta, démolit le toit du batiment pour s'élever loin dans le ciel. Cette tornade de flammes de ténèbre avait le diamètre de toute la place du rez de chaussé... avec un Fuiri enragé en son centre. Je n'avais plus qu'à attendre que la petite vampire vienne dans mon torrent de haine tout à fait... particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Windy Aeria
Elève de l'air
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 23
Localisation : Dans un Château sur les Nuages

Feuille de personnage
Age: 300 ans
famillier/prénom: Ecureuil volant/
Description: Windy est une jolie Vampire, fine et élançée, aux formes généreuses. Sa sublime chevelure couleur de la nuit lui arrive aux chevilles. Ses cheveux sont épais, lisse et brillant, très doux au toucher. Quant à ses yeux, ce sont des pupilles couleur Onyx, étincellant à la lumière, ils peuvent aussi changer de teinte, mais toujours dans le noir. Et enfin, sa peau est blafârde, blanche comme de la porcelaine.

MessageSujet: Re: L'aube d'un nouveau massacre [Libre]   Dim 17 Juin - 5:06

Je n'avais encore jamais combattue, et encore moins un Vampire adulte. J'étais encore jeune, et justement, j'allais utiliser ça à mon avantage. Je possèdais une quantité infinie de magie, tellement, qu'elle se régénérait dans la minute où je l'utilisais, en plus d'avoir une affinité extrême avec l'Air... j'étais un cas exceptionnel et il allait l'apprendre à ses dépends. De plus, j'étais rapide, encore plus qu'il ne l'imaginait, j'allais lui montrer de quoi j'étais capable.

" Drôle surement, mais poètique et spectaculaire oui. "

Un grognement contrarié m'échappait à nouveau, je ne voyais absolument pas ce que la poésie venait faire ici. Décidément, j'étais réellement tombée sur un malade. Mais, je lui accordais le fait que son attaque avait été impressionnante. Pas jusqu'à l'idolatrée, puisque je l'avais arrêtée aisément.

" Ce n'est pas toi que j'attendais, mais tu seras suffisante pour me distraire! "

Me positionnant, j'attendais silencieusement, le regard dur. J'étais prête, tout mes sens étaient en alerte, quoi qu'il tente, je saurais répliquer, il le fallait. Je n'allais tout de même pas laisser un meurtrié sans tirer à si bon compte. Le vent qui m'entourait s'agitait, m'alarmant, je devais faire attention, ce n'était certainement pas son premier combat. Mais croire que j'étais une proie facile serait certainement la plus grosse erreur de toute sa vie.

La vision que j'eus de lui s'enlaidie alors. Il commençait à se transformer en une sorte de monstre enflammé, malgrès mon dégoût certain pour cet être, je ne détournais pas pour autant les yeux. Il venait de me donner une raison de plus pour l'anéantir. Cette horreur devait disparaître, et j'allais y veiller personnellement.

" Bienvenue dans ton pire cauchemar. "

Un sourire amusé s'afficha sur mon visage, alors comme ça, il devenait sérieux ? La petite Vampire de l'Air commençait à l'ennuyer donc, et bien, il n'avait encore rien vu...

Gardant mon calme, j'éliminais d'un coup de vent les flammes qui s'approchaient de moi, mais, sentant, l'étage s'affaisser, je me laissais porter par le vent. Dominant alors mon adversaire par la voie aérienne, je créais alors une bulle d'Air dans laquelle je m'enfermais, et me jetant dans la colonne de feu, je fis en sorte que les flammes se dispersent puis s'éteignent à mon contact. Et une fois à bonne hauteur, serrant la main, je lui lançais violemment mon poing en pleine figure, il vola plus loin jusqu'à s'écraser contre le mur qui tentait de tenir debout.

Ma force de Vampire, et la puissance de l'Air. Accumulés, ces deux éléments pouvaient faire de gros dégâts. En plus, j'étais certaine qu'il ne m'avait pas vue venir. Ma vitesse était réellement impressionnante. Posant les pieds à terre, je me massais un peu le poing, il avait vraiment le visage dur.

- Tu es loin de me faire peur. Les tueurs dans ton genre ne m'inspire que de la pitié et un dégoût profond.

Le Vent autour de moi se transforma en tempête, et mes yeux devinrent d'un blanc argenté éclatant. Je sentais ma puissance augmenter au fur et à mesure, et étrangement, je prenais un plaisir outrageant à le combattre. Jamais je n'aurais pu penser prendre mon pied en voulant réellement tuer. Mon instinct de chasseuse prenait vraiment le dessus et étrangement je n'avais pas peur de moi. Pour une fois, j'avais confiance.

_________________
° Blast... of Wind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aube d'un nouveau massacre [Libre]   Lun 18 Juin - 9:15

Enragé, je n'eut pas le réflexe de voir le poing, bien que minuscule mais dévastateur, de la jeune vampire. Le coup violent fit vibrer ma machoire infernale, me causant une immense douleur. Si je n'avais pas été entraîné, ce coup aurait surement briser plusieurs de mes os. Mes pieds se soulevèrent, le coup en rafale m'envoyant m'écraser contre le mur de l'édifice. Le choc fut douloureux et violent. Mon dos frappa lourdement le béton, le brisant au passage, soulevant beaucoup de poussière. Je m'en doutais... même après tant d'années, les vampires du vent étaient vraiment mes pires ennemis... Qu'importe, pour le moment, ne ressassons pas le passé, occupons nous du combat présent. Je me relevai, toujours aussi ignoble qu'avant le marteau pilon.

"Tu n'es pas si peureuse pour une enfant en fin de compte..." lui lançais-je calmement. "Si tu ne te bats pas comme une gamine, je ne traiterais pas de la sorte alors."

Me remettant droit, presque de posture humaine, mon apparence redevint à peu près normal, mis à part ces yeux d'un rouge éclatant. D'un geste lent et posé, j'ouvris ma veste tout en gardant ma capuche baissée, dévoilant le sceau de restriction sur mon torse. Il s'illuminait, comme lors du combat contre cette prof du feu, qu'il fallait que je revois d'ailleurs... D'une posture normale, je me dressais devant elle. La puissance n'était pas mon seul atout. En tant que Fuiri, je devais excéllé dans nombre de domaines...

"Passons aux choses sérieuses jeune vampire"

Je fis un pas dans sa direction... puis plus là. Mes flammes m'avaient brulé et transporté juste devant mon adversaire, à quelques centimètres de son visage, désormais à l'air surpris.

"Tu es encore trop jeune pour ce style de jeu"

D'un geste rapide et violent, mes griffes attrapèrent cette petite tête qui faisait presque la taile de ma main, lui faucha les jambes avec l'autre main, la soulevant de terre, et la fit voler au loin dans un lancer rempli de toute ma rage. Avant de savoir où elle avait atteri, sans m'arrêter, ma main droite s'illumina d'une étrange lumière noire, sombre présage pour ce qui nous entourait... tendit la main vers l'endroit où j'avais lancé la jeunette... et un flot de flammes concentrées s'éjecta de mon bras, arrachant des dalles de marbre par la seule puissance du tir. Cette attaque était la plus dévastatrice que je pouvais exécuter dans cet état de restriction...
Revenir en haut Aller en bas
Windy Aeria
Elève de l'air
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 23
Localisation : Dans un Château sur les Nuages

Feuille de personnage
Age: 300 ans
famillier/prénom: Ecureuil volant/
Description: Windy est une jolie Vampire, fine et élançée, aux formes généreuses. Sa sublime chevelure couleur de la nuit lui arrive aux chevilles. Ses cheveux sont épais, lisse et brillant, très doux au toucher. Quant à ses yeux, ce sont des pupilles couleur Onyx, étincellant à la lumière, ils peuvent aussi changer de teinte, mais toujours dans le noir. Et enfin, sa peau est blafârde, blanche comme de la porcelaine.

MessageSujet: Re: L'aube d'un nouveau massacre [Libre]   Lun 18 Juin - 13:43

Je le voyais se relever lourdement, apparemment, je ne m'étais pas trompée, la puissance de mon attaque avait certainement causer de nombreux dommage. Ce n'était pas pour me déplaire, le craquement qu'avait émit ses os, avait sonné comme une douce mélodie à mes oreilles, mon ouïe s'était véritablement délectée de ce son...

~ Mais c'était loin d'être terminé. ~

Mon regard, maintenant étincelant d'une lumière argenté, l'observait avec attention. Je ne savais pas pourquoi il avait reprit à peu près sa forme originelle. Mais j'avais baissée ma garde un instant, il eu le temps d'attraper ma tête est me soulever comme si de rien n'était, évitant d'un mouvement de jambe ses griffes tranchantes qui risquaient à tout moment de me découper en morceau, il me balança avec force, à son tour.

Mon dos heurta violemment le mur, tellement fort que mon souffle se coupa un court instant, sous la violence de l'impact. Heureusement pour moi, les blessures infligées se régénérèrent dans la seconde. Pourtant, je n'eus pas le temps de m'en remettre, qu'il fallu que je risposte à sa deuxième attaque. Érigeant une épaisse barrière de vent, je repoussais avec dextérité sa déferlante de flamme noire, il était hors de question que je me fasse battre !

Une fois l'attaque déviée, je me relevais péniblement, j'avais été sonnée, mais ce n'était que temporaire. Écartant les bras, le vent s'affola violemment, tellement, que ma propre maîtrise commençait réellement à me faire peur, j'avais vraiment l'impression d'avoir une double personnalité... D'un côté, la gentille et timide Windy Aeria, bien élevée et fille de bonne famille. Et de l'autre, le redoutable sang pur, Maîtresse de l'Air, chasseuse et tueuse implacable.

~ Je voyais bien qu'au fil de ce combat, ma nature principale disparaissait pour laisser place au véritable Vampire que j'étais. ~

Des marques étrange apparurent sur ma peau, sans que je ne m'y attende. Brillante d'un blanc aussi éclatant que mes pupille à cet instant. Elles ressemblaient à de la dentelle, c'était raffinée, élégant et inquiétant à la fois... Je ne savais absolument pas ce que cela pouvait être, mais j'étais certaine que cela était lié à mon élément. Et justement, je pu lire, l'espace d'un instant, de la crainte sur la partie du visage découvert de mon ennemie.

Mon regard était dur et, me redressant de manière noble, sang pur oblige, illuminée de cette lumière blanchâtre, toutes mes craintes et appréhensions s'envolèrent.

- Il est vrai que, comparer à toi, je ne suis pas très âgée. Mais, un Vampire de bas étages comme toi, devrait savoir parler à ses maîtres.

Un Sceau immense se dessina alors sous mes pied, affolant une fois de plus le vent. Faisant virevolter ma longue chevelure dans tout les sens, ma natte se défit d'elle-même, ne résistant pas à la pression de l'Air. Cette fois, il allait voir à qui il s'adressait. J'étais loin d'être aussi fragile que j'en avais l'air.

Croisant alors les bras, mes paupières se refermèrent. Le spectacle allait commencer. Réduisant l'oxygène de l'Air aux alentours, je l'empêchais d'avoir recours à n'importe laquelle de ses flammes. La tempête devint de plus en plus violente, et l'emprisonnant dans une prison de lame d'air, les rendant de plus en plus tranchante, je les faisaient se rapprocher de plus en plus de leur victime.

- Mourir par les mains d'un Sang Pur est un immense privilège, tu devrais m'être reconnaissant d'avoir autant de grâce envers toi.

Lâchant alors la puissance que j'avais stockée jusque là, je détruis d'un coup, le reste du bâtiment, qui s'effondra sous la puissance de l'impact. Ne laissant aucune échappatoire à mon adversaire, je transperçais ses membres de mes lames d'Air.

_________________
° Blast... of Wind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aube d'un nouveau massacre [Libre]   Mar 19 Juin - 7:33

Elle était plus maligne que mon précédent adversaire. Plutot que de bloquer mes flammes, elle les dévia pour pouvoir riposter encore plus fort. Elle était bien attaquée, mais elle se releva et ses cicatrices disparurent aussi vite qu'elles étaient apparues. En même temps, c'est ce qui arrivait quand deux vampires s'affrontaient. Impossible de dire lequel de nous deux aller mourir en premier. Du moins, au début...

Sa puissance augmentait... elle augmentait trop... ça devenait beaucoup trop dangereux! Ou peut être que... Lorsque les stigmates apparurent sur sa peau blanche, éclatants comme à leur habitude, je compris tout de suite que ma vie allait être mise à l'épreuve par ce vampire de seconde zone. Mais en même temps... ça me donnait une idée... Elle était désormais debout, dégageant une prestence presque noble. Tout ce que je détestais!

- Il est vrai que, comparer à toi, je ne suis pas très âgée. Mais, un Vampire de bas étages comme toi, devrait savoir parler à ses maîtres.

Ses maîtres??!! Ma crainte se changea tout de suite en rage infinie. Mes traits se durcirent, mes yeux injectés de ce rouge habituels devinrent noirs petit à petit. Ma veste brula instantanément, consummée par les flammes de ma rage. Ma puissance augmentait rapidement. Mon sang bouillonnait dans mes veines, une sensation que je n'avais pas connus depuis des décénies. Puis le sceau sur mon torse s'illumina de plus belle, stoppant ma progression de puissance. Saloperie de conseil! Rageant de plus belle, je vis le sceau apparaître sous les pieds de la jeune vampire. Un sceau... c'est pas possible! Qu'elle délicieuse surprise! J'en gémissais de joie! Enfin tout allait se finir aujourd'hui!

Totalement en extase, je ne remarquai pas tout de suite la prison dans laquelle je me trouvais désormais, pris au piège comme un vulgaire cobaye entre ces lames faites de vent. Le temps pressait, je n'avais pas le droit à l'erreur...

- Mourir par les mains d'un Sang Pur est un immense privilège, tu devrais m'être reconnaissant d'avoir autant de grâce envers toi.

"Je ne suis peut être pas un sang pur, mais je suis bien pire..." murmurais-je, déterminé.

Je ne sais pas si elle m'avait entendu, mais elle exécuta son attaque. Mes yeux se noircirent d'un coup, et les lames s'enfoncèrent dans ma chair...

Le bâtiment implosa totalement, éparpillant les décombres et les corps calcinés dans toute la rue, rajoutant une dose de panique à la population déja appeurée. La jeune vampire était à terre, soufflant bruyamment, surement sous le choc de sa libération. Beaucoup de poussière avait était soulevée et tardait à retomber au sol, provoquant un brouillard artificiel épais.

"Jeune sang pur, je te dis merci..."

La voix résonnant dans le brouillard, la sang pur chercha des yeux d'où elle pouvait venir... L'atmosphère était pesante... lourde... tendue... Soudain, tout le brouillard fut balayé violemment par des flammes fouettant rapidement l'air! La tornade avala tout ce qui se trouvait là! La jeune vampire était à l'intérieur, n'ayant pas bougé, surement surprise. Mais... ces flammes ne brulaient pas... elles étaient noires, mais elles ne brulaient pas... elles étaient froide... Sur le sol, un sceau immense était incrusté dans le bêton, fondu. Et en son centre, la jeune sang pur sera la première à découvrir la créature que le conseil s'était évertué à enchaîner et à cacher aux yeux de tous... Je me tenais droit devant elle, le visage calme... Les mains dans les poches, je posais mon regard noir et froid sur son doux visage... quelque chose sortait de mon dos... on aurait dit des ailes, mais faites de glace et aux contours plus grossiers.

"Tu as perdu ma petite..." lui murmurais-je calmement.

Les ailes se noircirent... du sang coula de ma bouche... les flammes se compréssèrent autour de moi, entrainant la vampire... et tout explosa silencieusement. Du moins au début... les vitres alentours éclatèrent, les voitures explosèrent, les lampadaires s'écorchèrent, tout éclata. Je savais que cette attaque était impressionnante et mortelle, de quoi réduire en cendre mon ennemi. Mais... je ne sais pourquoi, mais avant que tout explose, je la serrai contre moi, la protégeant de la déflagration glaciale et brulante. Lorsque la lueur disparue, tout était en ruines... dans l'oeil de l'explosion, un sol gelé dont sortait quelques blocs pointu de glaces avait laissé place au bêton... des cendres voletaient un peu partout... et la sang pur était allongée sur le sol, inconsciente mais en vie... Et de nouveau, comme à mon habitude, il ne restait plus rien de moi ici... j'étais de nouveau parti observer de loin, quelque part...

[fin pour moi]
Revenir en haut Aller en bas
Windy Aeria
Elève de l'air
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 23
Localisation : Dans un Château sur les Nuages

Feuille de personnage
Age: 300 ans
famillier/prénom: Ecureuil volant/
Description: Windy est une jolie Vampire, fine et élançée, aux formes généreuses. Sa sublime chevelure couleur de la nuit lui arrive aux chevilles. Ses cheveux sont épais, lisse et brillant, très doux au toucher. Quant à ses yeux, ce sont des pupilles couleur Onyx, étincellant à la lumière, ils peuvent aussi changer de teinte, mais toujours dans le noir. Et enfin, sa peau est blafârde, blanche comme de la porcelaine.

MessageSujet: Re: L'aube d'un nouveau massacre [Libre]   Mar 19 Juin - 8:45

M'écroulant au sol, haletante, j'essayais tant bien que mal d'essayer de me relever, mais mon corps semblait refuser de m'obéir. Tremblante, ce fut à cet instant précis que je remarquais mon affligeante inexpérience en la matière... j'avais foncée tête baissée. Avoir une puissance quasiment égale à un Vampire de son âge était une chose, la contrôlée, je savais le faire. Mais les réflexes qui ne s'acquérissent quand combattant fréquemment, c'était à revoir.

~ Comment avais-je réussis à tomber dans le piège ?? ~

Ma propre faiblesse me dégoûtais, j'étais une véritable imbécile. Je devais sûrement faire honte à toute ma longue lignée. Je n'arrivais pas à comprendre ce qu'il m'étais arrivé, ma confiance en mes capacités m'avais totalement aveuglée, et mon instinct de Vampire avait fait surface, sûrement attiré par l'odeur du sang humain.

Ce qui arriva par la suite, fut si rapide, que je n'eus pas le temps de faire quoi que ce soit. Il disparut de mon champ de vision, mais son odeur toujours présente me signalais qu'il rodait toujours dans les parages. Sa voix m'alerta à de nombreux endroits, mon regard essayait tant bien que mal d'essayer de le discerner, sans aucun succès.

" Jeune Sang Pur, je te dis merci... "

Je sursautais en voyant d'un seul coup des flammes apparaître, me protègeant d'une nouvelle barrière de vent, j'eus une impression nouvelle par rapport à cet étrange feu noir. Il ne dégageait aucune chaleur, j'en fut vraiment surprise. Puis, soudainement, il apparut devant moi, me surplombant de tout sa grandeur. Mes yeux s'écarquillèrent de surprise en voyant son air calme sur son visage, il semblait beaucoup trop décontracté à mon goût...

~ Je t'interdis de te moquer, arrêtes de me regarder comme ça !! Je ne suis pas une simple Vampire, tu me dois le respect ! ~

Ma fierté avait été blessée, jamais de ma vie je ne m'étais sentis aussi mal, je ne savais pas qui il était, mais j'allais me venger, il allait me le payer cher. Serrant les poings, je voulais profiter de sa position pour lui lancer une nouvelle rafale de vent, mais il me devança. Abattant ses flammes sur nous. La pression me fit hurler de douleur.

" Tu as perdu, ma petite... "

Comment osait-il agir aussi familièrement avec moi ?? Sa réplique me donna encore plus envie de lui montrer que je pouvais encore le blesser, comme je l'avais fait au début, je voulais venger ses humains qui avaient périt sans pouvoir ce défendre ! Vivement, mes mains vinrent se rabattre sur mes oreilles, le bruit fracassant que provoqua son attaque manqua de me rendre sourde, mes oreilles me faisaient mal, je voulais que ce bruit infernal s'arrête...

Et ce fut à cet instant, que je sentis des bras m’enlacer. Sursautant, j'étais tétanisée, que lui arrivait-il ? Pourquoi me protègeait-il de sa propre attaque ?? Mes questions restèrent sans réponses, puisque sans que je ne le sente venir, je m'évanouissais.

Lorsque je me réveillais, je vis avec effrois l'étendu des dégâts... tout avait été entièrement dévasté... et c'était en partie de ma faute, je m'étais battue pour protéger les humains, mais, j'avais échouée, et détruis un bâtiment pour rien... Serrant le poing, je l'abattais violemment au sol, créant un énorme tremblement de terre qui fissura le béton sur plusieurs kilomètres. Je m'étais fait battre. Serrant les dents, je lâchais un hurlement de rage, des larmes dévalèrent mes joues. Je me mis à sangloter en silence, cachée par ma longue chevelure noire.

~ Il a eu pitié de moi, c'est pour ça qu'il ne m'a pas tuée... ~

Frappant une nouvelle fois le sol, je tentais de me calmer. Puis, je remarquais que les marques céleste avaient disparue, mes yeux avaient également repris leur teinte habituelle. Mais ce détail futile n'arrangeait rien au fait que je me sentais souillée, j'avais failli à mon devoir, je me sentais faible.

- Alors, tout ceci n'a servit à rien...

Je n'avais pas tout donnée durant ce combat, mais il était vrai que de l'expérience avait été la bienvenue. Mais, j'avais quand même réussi à lui tenir tête longtemps. Cependant, je me rendais vite compte que ce déchaînement de puissance m'avait aussi donner faim et, comme j'avais fait le serment de ne jamais toucher aux humains, je me contentais de la seule chose présente ici : mon propre sang...

Mon regard s'illumina à nouveau et dévoilant mes canines d'un blanc éclatant, je me mordis doucement le poignet, me délectant du sang glissant le long de ma gorge. Je savais bien que je n'arriverais jamais à étancher ma soif de cette façon, mais je n'avais pas d'autre choix... j'avais fait une promesse et j'allais tenter de la tenir, jusqu'à la fin de mes jours.

_________________
° Blast... of Wind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aube d'un nouveau massacre [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aube d'un nouveau massacre [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» À l’aube d’un nouveau monde. — EVENT.
» Un nouveau compagnon... [Libre]
» Mon insomnie cesse à l'aurore [Livre I - Terminé]
» Une nouvelle vie doit toujours s'accompagner d'un nouveau nom [Libre Tonnerre/Rivière]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Eléments :: Extérieur :: La ville :: Magasin générale-
Sauter vers: